Angoisses et phobies - Instahelp

Peur du terrorisme : ce que nous pouvons faire pour surmonter une peur permanente

Une nouvelle fois le terrorisme a encore frappé – après les attentats en France, la menace s’est rapprochée de nous, ici à Vienne et a éprouvé un grand nombre de personnes. De telles attaques créent un sentiment diffus et permanent de danger au cœur de notre quotidien. Elles influencent notre sentiment de liberté et de légèreté. On parle de peur collective dans la mesure où des millions de personnes éprouvent le même sentiment.

Le fait est que ces attaques terroristes laissent des traces dans les pensées, le comportement, le mental et ont des conséquences sur notre approche de la vie et notre liberté de déplacement. Les mesures restrictives de déplacement liées à la crise sanitaire s’ajoutant à cela, un grand nombre de personnes peut avoir en plus le sentiment de ne pas être en sécurité à l’extérieur.

Nous avons regroupé les conseils les plus importants sur la manière de réagir au mieux lorsque des sentiments négatifs font leur apparition dans une telle situation :

Prenez soin de vous : comment allez-vous aujourd’hui ?

Prenez régulièrement du temps pour vous et demandez vous ouvertement : comment je vais aujourd’hui ? Quels sentiments déclenchent ces évènements chez moi ? Lorsqu’il est possible de mettre un nom sur ses sentiments, il est plus facile de prendre de la distance et se sentir moins menacé. Noter ses pensées peut également aider et apporter un minimum de structure dans notre propre ressenti.

La peur, la tristesse ou encore la colère sont des réactions tout à fait normales lorsque sa propre sécurité est en danger. Il ne s’agit pas de faire disparaître totalement ces sentiments, mais plus de trouver une réponse adéquate à ces derniers.

« Le besoin fondamental humain de sécurité et de contrôle est violé par les attaques terroristes ; il en résulte un sentiment d’impuissance et de peur. »

 

Trouver les ressources : qu’est ce qui vous donne de la force ?

La situation actuelle n’est certainement pas comparable avec quelque chose de similaire que vous ayez pu vivre. Et pourtant chacun d’entre nous a pu surmonter des crises et trouver la force nécessaire sur laquelle nous pouvons nous appuyer maintenant. Pensez à des situations difficiles que vos avez déjà pu surmonter et demandez-vous :

  • Quels comportements ont pu m’être utiles à ce moment là ?
  • Quelles sont les personnes qui m’ont offert une certaine sécurité et la force pour surmonter ces difficultés ?
  • Quels forces et talents peuvent me servir aujourd’hui ?

Etre actif : se protéger si cela est nécessaire

Tentez de vous faire une opinion réaliste sur le danger existant. En cas de danger potentiel notre cerveau est programmé pour porter son attention sur les dangers et risques. Souvent ce focus intense de notre attention nous conduit à maximiser les risques existants. Nos comportements ont aller changer et nous allons réduire nos contacts sociaux. Essayer de vous faire une idée réaliste : quelle est la probabilité réelle d’un attentat dans un bus, un train, lors de manifestations publiques ou dans un magasin ? Décidez alors quel comportement vous voulez adopter et avec lequel vous vous sentirez bien. Cette décision offre un sentiment de sécurité et de contrôle !

Recherche précise d’information : choisissez de manière vos sources d’informations de manière judicieuse

Il est évidemment important d’être assez informé. Des faits clairs permettent de reprendre le contrôle sur ses émotions. Choisissez la source de vos informations de manière judicieuse et ne vous laissez pas emporter par un flots d’informations ou théories complotistes véhiculées par les réseaux sociaux. Les informations données par les services de police ou les ministères en charge sont des sources sûres dans lesquelles on peut avoir confiance.

Le maniement de notre consommation d’informations doit toujours être remis en question : toujours choisir les sources et émissions informatives de manière judicieuse et se demander si les messages en direct ou les messages Facebook font toujours sens.

 

On peut être optimiste : un regard positif dans l’avenir

Ne perdez jamais de vue, malgré les faits terribles, le côté positif des choses qui font votre quotidien. A côté de tous les malheurs du monde, il y a toujours quelque part un peu d’espoir. On peut toujours trouver au moins des petits moments de bonheur et de joie. Mettez votre cerveau en mode positif lorsque ce dernier ne voit plus que les côtés négatifs et prenez-en note tous les jours : mes bons moments ? je suis reconnaissant pour ? Ceci vous aidera de maintenir un regard optimiste dans l’avenir !

Faites appel à une aide professionnelle

En fonction de votre vécu personnel vous serez impacté différemment par des éléments menaçants. Les personnes dont la charge psychique est déjà impactée vont avoir plus fortement peur. Il est tout à fait humain si parfois on sait plus quoi faire. N’hésitez pas à faire appel à de l’aide á temps et vous confier à quelqu’un. Un soutien psychologique peut vous aider à gérer vos propres émotions et à retrouver un peu de normalité dans votre quotidien.

D’un point de vue psychologique tous ces conseils peuvent vous aider à apprendre à contrôler vos peurs et angoisses. Dans le cas de menaces réalistes (dangers, terrorisme, maladies) le but n’est absolument pas de vous ôter toutes vos peurs. La peur est un moteur et une énergie nécessaire qui nous permet de nous protéger ! Il s’agit plutôt d’apprendre à gérer des émotions accablantes et reprendre le contrôle de sa vie. Idéalement on peut tout à fait vivre normalement au quotidien et ce, malgré les menaces. Le graphique suivant regroupe les conseils les plus essentiels :

7 conseils pour ta santé mentale

Auteurs:
Mag. Christiane Maier-Plos und Mag. Kerstin Jäger – Psychologues chez Instahelp

Source:
Berufsverband Österreichischer PsychologInnen

Références:
Pieper, Georg: Die neuen Ängste, 2017

Crédit photo: iStock.com/seb_ra

Soutien psychologique en ligne Aucune attente :
Nous vous mettons en relation avec des psychologues qualifiés