Stress - Instahelp

Procrastination – Que faire contre le fait de repousser les choses de manière maladive ?

Vous avez sur votre bureau une montagne de papiers que vous vouliez classer depuis un bon moment ? Vous n’avez pas encore regroupé les factures destinées à votre déclaration d’impôts ? Bienvenue dans la journée classique de nombre d’entre nous. Nous remettons au lendemain les choses que nous n’aimons pas faire. Mais de pour certains d’entre nous ceci peut avoir des conséquences particulièrement négatives. On peut alors parler d’une forme maladive de la procrastination. Mais quelles sont les causes et que peut-on faire contre cela ?

Qu’est ce qu’au juste que la procrastination ?

« Il n’existe rien de bien, jusqu’à ce qu’on le fasse. » Erich Kästner le savait depuis longtemps. Les personnes qui procrastinent le savent également. Mais ils n’y peuvent rien faire d’autre que de repousser leurs activités ou tout simplement ne pas les faire. La procrastination est le fait de repousser les choses de manière pathologique et qui fait terriblement souffrir les personnes concernées. Plutôt que de se consacrer à une activité importante jusqu’au moment de la date limite, elles préfèrent se consacrer à des choses plus agréables. Ceci cause problèmes et stress puisque les dates butoir fixées ne sont pas respectées.

Cette pathologie est se retrouve souvent chez les personnes qui peuvent organiser leur temps de travail librement. Cette pathologie existait déjà durant la scolarité et ne s’est jamais arrêtée. Cette pathologie peut être parfois due à un déséquilibre psychique. En cas d’anxiété, déficience de la concentration ou de dépression. Stress et le fait de repousser en permanence ce qu’il y a à faire font bon ménage. Mais à l’inverse cette pathologie peut elle-même conduire à un déséquilibre psychique. La procrastination n’a rien á voir avec la paresse mais est un déséquilibre de l’autogestion.

Quelles sont les causes de la procrastination ?

Les gens repoussant en permanence ce qu’ils ont à faire ont souvent des soucis avec les facteurs suivants :

  • Peur de la tâche, de l’échec et de la critique
  • Buts et planification irréalistes
  • Problèmes quant à la priorisation et la pose de limites
  • Mauvaise répartition du temps de travail et de concentration
  • Défaut de la perception de soi et des tâches á effectuer
  • Echapper aux sentiments négatifs

Ces comportements ont été mémorisés depuis des années. A un moment donné ils deviennent des automatismes auxquels la personne ne peut plus ou difficilement échapper.

A partir de quand la procrastination devient-elle maladive ?

Quasiment tout le monde traîne de temps en temps surtout lorsqu’il s’agit de tâches désagréables. Mais si cela devient une habitude et que cela a des conséquences, on parle alors de procrastination. C’est le cas par exemple en cas de perte d’emploi, l’arrêt soudain de ses études et le report de rendez-vous. La personne concernée en souffre. Elles éprouvent des sentiments de stress et de pression. La prochaine date butoir arrive forcément et les stress qui y liée également. On ne peut pas dire exactement quand cette pathologie devrait être traitée. A partir du moment où le report de tâches entraîne des problèmes dans les études, le monde du travail ou encore dans la vie privée il est nécessaire d’intervenir. Sur la base d’un questionnaire standardisé on peut déterminer quels sont les domaines individuels qui posent problème.

Que faire contre la procrastination ?

En fonction des problèmes individuels, on peut agir différemment. En matière de soutien professionnel il existe le conseil, la psychothérapie ou des groupes de parole. Une thérapie est particulièrement utile lorsque le comportement est dû à un déséquilibre psychique. Grâce à la thérapie la perception de soi peut être améliorée. C’est pourquoi la thérapie comportementale cognitive est particulièrement adaptée pour cette pathologie. On misera sur l’apprentissage de :

  • Le maniement des distractions et émotions négatives
  • Changement des habitudes
  • S’entraîner à un comportement au travail alternatif
  • L’apprentissage d’une nouvelle structure de travail
  • Se poser des buts réalistes

Selon les personnes différents déficits vont être transformés en force. Mais les personnes concernées par la pathologie peuvent également s’impliquer afin de transformer leur comportement. Mais quoi exactement ? Voir le graphique ci-dessous :

8 conseils contre la procrastination

Le fait de repousser en permanence certaines tâches peut avoir pour vous et votre quotidien des conséquences lourdes. Il y a pourtant plusieurs méthodes pour y faire face. Vous trouverez plus de conseils ici. Si vous deviez avoir besoin de soutien, n’hésitez pas á faire appel à des experts. Ensemble plutôt que seul pour lutter contre ce cercle vicieux !

Crédits d’images : (c) iStock.com/fotogestoeber.de

Soutien psychologique en ligne Aucune attente :
Nous vous mettons en relation avec des psychologues qualifiés